5 raisons de voter OUI

Pourquoi une telle initiative ?

En Suisse, 2 à 3 exploitations agricoles ferment leurs portes chaque jour. En 30 ans, le revenu paysan a baissé de 30% et plus de 100’000 emplois ont disparu. La Suisse dépend de plus en plus des importations en matière d’alimentation, et notre santé se dégrade face à la perte en qualité de notre nourriture, toujours plus chargée en intrants chimiques. En outre, la nature pâtit d’une exploitation trop agressive des sols. Même les institutions officielles le disent : en 2008, un rapport de 400 experts, mandatés par la Banque Mondiale, se positionne face au modèle agricole productiviste actuel : « business as usual is not anymore possible ». Face à ce constat alarmant, un changement de cap de nos politiques agricole et alimentaire est indispensable.

L’initiative pour la souveraineté alimentaire soutient une agriculture qui, dans un espace rural vivant et créateur d’emplois, produit une alimentation saine et de proximité permettant des prix, des conditions de travail et des salaires justes ; elle participe par ailleurs à un commerce international équitable et une exploitation durable des ressources.

5 raisons de voter OUI

Une agriculture paysanne diversifiée et nourricière

Une agriculture paysanne diversifiée et nourricière qui tienne compte de nos ressources naturelles notamment du sol, protège nos semences et renonce aux OGM.

Des prix rémunérateurs des revenus équitables

Une agriculture qui offre un avenir aux générations futures en assurant par des prix rémunérateurs des revenus équitables aux paysan-ne-s comme aux employé-e-s agricoles et en garantissant aux jeunes un accès à la terre.

Un marché plus transparent

Un marché plus transparent, qui soit au service des paysan-ne-s comme des consommateurs-trices ; un renforcement des circuits courts pour promouvoir et dynamiser la production de proximité, les emplois dans les régions, réduire les transports et garantir une meilleure traçabilité.

Un commerce international plus équitable

Un commerce international plus équitable par le biais d’une frontière qui joue son rôle régulateur ; un droit de se protéger et un devoir de renoncer à des subventions à l’exportation.

Une agriculture et une alimentation citoyenne

Une agriculture et une alimentation citoyenne qui soient à l’écoute de la population ; que celle-ci soit souveraine sur le type de politiques agricole et alimentaire qu’elle souhaite développer au plus proche de ses souhaits et en respect des autres régions.

Fernand Cuche

La souveraineté alimentaire selon Fernand Cuche, paysan et ancien conseiller national chez Les Verts.

S'impliquer !

Si vous vous sentez concernés par ces thématiques et souhaitez nous soutenir, vous trouvez toutes les informations pour faire un don ou vous impliquer dans la campagne ici :

Faire un don

Banque Alternative Suisse SA,
4601 Olten 1 Fächer
Clearing 8390
IBAN CH58 0839 0034 6165 1000 6
Mention: « Initiative »

+42 (0) 21 601 74 67

info@souverainete-alimentaire.ch

Réseaux sociaux